Association pour la Légèreté en Equitation

International Dressage & Equitation Association for Lightness

 

logo facebook rejoindre

FullSizeRender

Cette première édition des Trophées pour la saison 2017 avait pour cadre somptueux le concours du Grand national de dressage organisé par toute l’équipe du haras de JARDY. Les pistes accueillaient sur 4 jours un nombre de concurrents impressionnant, le tout avec un temps magnifique, ce qui n’empêcha pas les représentants de l’association de trouver les 3 lauréats à distinguer.

La remise des prix aux lauréats a été effectuée par M. Jean-Paul GUERLAIN lui-même , accompagné de M. Emmanuel FELTESSE directeur du Haras de Jardy et vice-président de la FFE, de Mme Nadine COCHENET, présidente du jury, en présence de Marietta Almasy et Jean-Pierre Tuloup, référents techniques Allege Ideal et de Bernard Maurel, qui présentait les 3 cavaliers distingués par ces Trophées et en rappelait les principes : « récompenser un(e) cavalier(e) pour son équitation harmonieuse dans le respect de l’intégrité physique et mentale de son cheval », « choisir selon un coup de cœur pour un concurrent sans distinction de niveau et sans lien avec le résultat des épreuves », « apprécier la manière plus que l’exécution elle-même ».

Les 3 lauréats étaient :

Alexandre CHERET montant la ponette BUTTERFLY . Repéré par les référents techniques A I, il s’avère que son entraîneur n’est autre que Didier Séguret, ancien cavalier international de concours complet et compagnon de la maman d’ Alexandre, Veronique Pruede, elle-même cavalière jusqu’au niveau Grand prix et qui a aussi été faire travailler les chevaux de Sophie Bienaimé à Chantilly… Son entente avec sa monture est exemplaire, bon exemple d’harmonie alors que de nombreux poneys ont l’air plutôt crispés ou peu coopératifs sur ce niveau d’épreuves.

Tiphaine DAVAINE montant le Jeune Cheval de 4 ans CHIPI . Vue à la fois depuis la détente et depuis le jury, les référents ont tout de suite noté qu’il y avait là une réelle bonne relation entre cette grande cavalière et son jeune cheval . Il a été facile de la retrouver ensuite parmi les nombreux cavaliers du concours car elle était avec sa mère France Lecomte, cavalière de compétition passionnée (et toute émue lorsque lors de la remise du Trophée quand le président cita son maître Oliveira), et sa grand-mère, qu’elle dépasse de deux bonnes têtes, mais qui accompagnait déjà sa fille lorsque celle-ci était jeune cavalière internationale : bon exemple de transmission entre générations des principes équestres classiques !

Sarah ROGERS montant en St Georges et en Jeunes Chevaux les chevaux de Marietta Almasy aurait pu être déjà plusieurs fois, les années précédentes, lauréate des Trophées. Mais sa « patronne » étant une des référents techniques de l’association, cela pouvait prêter à la critique et n’avait donc jamais été fait. Comme la nouvelle de son prochain départ pour travailler dans son Angleterre natale dans l’écurie du Dr Bechtolsheimer avait filtré, c’était l’occasion rêvée de la féliciter pour la belle harmonie de ses présentations. Il faut dire qu’avant la France elle venait de l’écurie de Klaus Balkhenhol en Allemagne . Son équitation discrète et exemplaire manquera sur nos rectangles. Félicitée comme les autres lauréats par M. Jean-Paul GUERLAIN, elle cacha son émotion en l’embrassant sur les deux joues ...

Les flots offerts par l’association et les livres offerts par les Editions PSR récompensèrent les 3 cavaliers et leur entourage profita ensuite du cocktail offert par l’organisation à l’issue de la remise des prix du Grand National.


BM 14/04/2017

Nos Sponsors

psr editions

PSR éditions
Collection équestre