Association pour la Légèreté en Equitation

International Dressage & Equitation Association for Lightness

 

logo facebook rejoindre

028 2799

Le concours international de dressage organisé par l’Ifce accueillait comme les années précédentes les épreuves par équipes Juniors, Jeunes Cavaliers et Poneys, en une préparation voire une sélection pour les Championnats d’Europe de ces catégories, et les épreuves internationales habituelles de ce niveau. L’équipe organisatrice menée par Flora Giorgio et Marc-André Morin, soutenus lors des remises des prix par l’ensemble de la hiérarchie de l’Ecole, et aidés par de nombreux bénévoles et des élèves de deux établissements d’enseignement aux métiers du cheval, assura sans anicroche leur déroulement sur les 3 rectangles de compétition avec chacun leurs aires de détente pendant les 4 jours du concours. La régularité du sport était assurée par une équipe efficace et sympathique de juges et de commissaires sous l’autorité souriante du président de jury Jean-Michel Roudier, et avec pour les stewards le renfort de nos amis belges fidèles de ces terrains.

Du côté de l’association Allege-Ideal ce sont plusieurs référents techniques, mais aussi l’œil avisé de sympathisants qui permirent de sélectionner les lauréats des Trophées. Le règlement en est simple, mais lorsque l’on interroge les juges, ils trouvent toujours que la relation cavalier-cheval n’est pas vraiment harmonieuse ( et avec certains couples qui sortent des performances sur le rectangle, on repense à ce que disait Christian Carde sur les « athlètes de foire » qui ont la locomotion et les muscles, mais avec lesquels la légèreté n’est guère au rendez-vous ). Les entraîneurs ou les commissaires sont souvent encore plus tranchés que les juges, forcément modérés dans leurs propos. Mais les yeux extérieurs d’espions avisés sont parfois plus utiles pour faire parler les chevaux: « celui-ci est à l’écoute, même quand une bourrasque le fait bondir – et perdre des points – ils restent bien ensemble ! » « ce cheval n’est pas encore à l’aise pour trouver comment se rassembler, mais quelle belle équitation ! » ou encore : « la cavalière n’est pas expérimentée, mais son travail est propre, son cheval est juste, et l’entente est permanente ».

La remise des prix avait lieu en fin de matinée le samedi, car 2 jours et demi de concours avaient suffit pour trouver les 3 noms censés faire l’unanimité parmi les observateurs d’ A I. Mr Jean-Paul Guerlain était venu exprès en voiture de chez lui pour l’occasion, ravi de retrouver l’ambiance des concours, et de rencontrer ainsi plusieurs amis du monde du dressage ou écuyers . Il était accompagné de Lyse Martineau, secrétaire générale de l’association et fervente supportrice de cette action, de Thomas Le Rolland et du Colonel Patrick Teisserenc, écuyer en chef du Cadre noir. Les 3 lauréats furent chacun récompensés par un livre des Editions PSR « Mécanique équestre du Dr Vre ANDRE » ( un classique datant des débuts de la biomécanique équine )- « Les histoires extraordinaires d’une cavalière ordinaire par Jeanne BOISSEAU » ( anecdotes et conseils d’une Oliveiriste de la première heure ) - « Le travail du cheval de sport par François DENIS » ( une somme de conseils pratiques pour la préparation à l’obstacle ), et les superbes flots habituels verts et jaunes de l’association .

Fut appelée en premier Valentine-Anna Cornut . Elle montait RAMSKI de Bel dans le CDI Jeunes Cavaliers. Et ce n’est pas un crack, puisqu’il est issu d’un croisement poney-cheval … mais ces deux-là ont l’air de se connaître par cœur et de s’amuser ensemble. Lors de la remise des prix, le papa Serge avouait qu’elle ne montait pas souvent, études obligent, mais qu’ils avaient bien progressé tous les deux. On se doute qu’il y est d’ailleurs pour quelque chose ! Ensuite c’est Lisa Chachaty-Kloninger qui fut félicitée . Avec TAURUS, un grand cheval bai elle participait au Grand Prix des moins de 25 ans, et sans jamais rechercher la performance ni forcer son cheval, elle a impressionné par la fluidité de son équitation, et l’attitude toujours correcte de son cheval, la nuque le point le plus haut … L’émotion de la maman Françoise Kloninger, qui a monté jusqu’en Grand Prix internationaux, et à Aix la Chapelle comme Jean-Paul Guerlain, était visible lorsque celui-ci les félicitait, et le sourire de Lisa, bien qu’impressionnée par la présence de l’écuyer en chef et de ces grands noms du dressage montrait combien elle appréciait ce moment. Le Colonel Teisserenc n’était pour rien dans le choix du troisième lauréat, ni l’auteur de ces lignes, car on aurait pu penser à une sorte de solidarité « maison » puisqu’il s’agissait d’un écuyer du Cadre noir. En fait, ce sont des visiteurs anglais, et non des moindres puisque ce pays est souvent en tête des classements internationaux de dressage et était représenté sur ces terrains de concours par des juges, des entraîneurs et des sélectionneurs d’une compétence reconnue dans le monde entier, qui avaient remarqué la qualité du travail présenté par Fabien Godelle avec son cheval TEMPO sur les reprises dites du Medium Tour et l’avaient fait savoir au détour d’une conversation….

Cette édition des Trophées lors du CDI de Saumur se concluait donc par une nouvelle mise en valeur de la belle équitation, démontrée par ceux qui sur les rectangles respectent les principes classiques de notre tradition équestre, et savent joindre à la bonne relation avec leur cheval la recherche d’une performance raisonnée et optimisée, sans nuire à l’objectif de la légèreté. Quel meilleur encouragement pour poursuivre l’action d’Allege Ideal dans la défense de ces valeurs, telle qu’elle a été engagée depuis de nombreuses années !

BM 06/05/2017

Nos Sponsors

psr editions

PSR éditions
Collection équestre